Accueil > Numérique > Astuces pour l’utilisation du TNI > Comprendre la gestion des couches dans OpenBoard

Comprendre la gestion des couches dans OpenBoard

Publication : par thierry.annota@ac-versailles.fr

Dans OpenBoard, les différents éléments présents sur la page se superposent et forment différentes couches. Cependant, comme la vue est parfaitement de face, la distinction desdites couches peut ne pas être très intuitive.
Et, pour ne rien simplifier, il faut avoir en tête que, par exemple, une capture d’écran du tableau blanc donnera... un fichier image (.png) blanc ! Et blanc, ça n’est pas transparent !
Par conséquent, il possible de se retrouver dans une situation où, en essayant d’annoter, de dessiner, sur une illustration d’album, une carte, une photo, une représentation d’un tableau, nos tracés se retrouvent derrière et, par conséquent, "disparaissent" au fur et à mesure qu’on les produit.
C’est dans cette situation que vont nous être très utiles les petits boutons que l’on voit autour de notre cadre : ils permettent de faire "monter" ou "descendre" notre élément dans l’empilement des couches. Un "appui long" (qui déclenchera un cercle de progression autour du bouton) permettra de définir l’objet à la position la plus en avant (ou la plus en arrière). Ainsi, en effectuant cette action sur notre image, carte, illustration, tableau (...), nos fameux tracés réapparaîtront soudainement.

Pour donner un autre exemple de situation vécue, en dupliquant une diapositive pour préparer une séance du "Champion des nombres" (Numération et calcul au CP, Mounier), on rajoute des jetons et, lorsque l’on remet le cache... le(s) nouveau(x) jeton(s) n’est/ne sont pas caché(s)...

La situation qui peut paraître déstabilisante la première fois se résout très simplement en plaçant le cache en tout au premier plan (appui long sur le bouton de la flèche qui monte).